Les marais et tourbières

La réserve nationale naturelle de la tourbière de Mathon

Située entre le bourg de Lessay et le hameau de Mathon, la tourbière de Mathon constitue un écrin de seize hectares de nature protégée, hébergeant des espèces animales, végétales et fongiques typiques des zones humides et des landes. De nombreuses espèces rares et protégées y sont présentes.

En raison de la fragilité de ce milieu naturel, la réserve n’est accessible que lors de visites guidées ou sur demande auprès du gestionnaire du site. (C.P.I.E. du Cotentin)

L’intérêt écologique de la réserve réside dans la diversité des milieux naturels rencontrés sur le site : landes sèches, landes humides, tourbières acides, bas-marais alcalin, boisement tourbeux de saules, vieille chênaie, prairies humides, etc. Cette diversité a un effet un peu déroutant sur les espèces spécifiques de champignons qui peuvent y être rencontrés, les parties boisées abritent les mêmes champignons que nos bois et forêts. Cependant, une trentaine d’espèces peuvent être considérées comme typiques des tourbières et sphaignes de la réserve de Mathon.

La fonge de la réserve de Mathon

Sur la trentaine de champignons issus des tourbières et des sphaignes, sept espèces sont considérées comme typiques des tourbières :

  • Galerina paludosa
  • Galerina  sphagnorum
  • Hygrocybe turunda
  • Hypholoma udum
  • Laccaria laccata
  • Laccaria laccata (var. pallidifolia)
  • Leccinum variicolor

A ces sept espèces, on peut ajouter Tephrocybe palustris bien que l’on le trouve principalement sur les sphaignes. Parmi ces huit espèces, Galerina puludosa est une espèce banale.

Galerina uncialis

Gymnopus aquosus

Sur la trentaine de champignons issus des sphaignes et tourbières, sept espèces sont considérées comme typiques des sphaignes :

  • Mycena adonis
  • Agrocybe elatella
  • Galerina hypnorum
  • Mycena silvae- nigrae
  • Mycena epipterygia
  • Entoloma cetratum
  • Lactarius lacunarum

Dans ces sept espèces deux sont ubiquistes : Mycena epipterygia que l’on trouve en forêt, parmi les herbes, parmi les fougères mais itou parmi les mousses. Entoloma cetratum que l’on trouve aussi bien dans les landes humides que dans les sphaignes.

La flore de la réserve de Mathon